SAS romans d’espionnage : présentation

sasAmatrice de romans d’espionnage, SAS fait partie des styles de romans que j’apprécie beaucoup.

Définition de SAS

SAS est une séquence d’ouvrages d’espionnage qui compte deux cents de 1965 et 2013. L’auteur de ce genre de roman est Gérard de Villiers. Cette séquence est titrée en référence à l’attribut Son Altesse Sérénissime de la sélection Malko Linge.

Histoire de SAS

Le personnage central de la collection Malko Linge est un prince d’Autriche et espion de la CIA. C’est l’heureux usufruitier du château de Liezen. Il est en couple avec Alexandra Vogel qui est une jolie blonde super belle. Le prototype au Spécial Air Service est proche car en effet Malko est un soldat qui est fréquemment envoyé en mission militaire sur les terrains adverses. La singularité de ces romans c’est de mélanger les voyages tropicaux, sexe, et manœuvre violente. Les allégations sont quelques fois jugées comme racistes et antisémites. L’auteur de SAS vise plus particulièrement le communisme, mais on voit dans les romans que Malko combat avec certitude des nazis émigrés, des néonazis, les bataillon de la mort, les islamistes, les trafiquants de drogue, et plusieurs autres types de méchants. Même si Malko soit un agent secret de la CIA, quelques dérivations de cette institution ou de la politique externe des Etats-Unis subsistent toujours.sas-roman

Tous les romans de SAS essayent de reproduire les actualités du moment. Chaque roman nous donne une sensation que Gérard de Villiers est bien précis dans son travail et qu’il nous informe des connaissances privilégiée de la géopolitique. Les ouvrages de SAS donnent l’impression aux lecteurs de découvrir, de s’immerger dans la réalité que les médias leurs cachent. La plupart des romans parlent de coups d’Etat qui ont vraiment existé comme dans L’ordre règne à Santiago, ou encore des coups d’Etats ayant échoué comme Putsch à Ouagadougou. D’autres remémorent l’assassinat organisé des personnalités politiques comme Kill Henry Kissinger !, Mort à Gandhi, Tuez Rigoberta Menchu, Tuez le Pape, Tuez louchtchenko. Le chemin de Damas, la deuxième partie qui est le tome 194 se finie super bien car en effet Malko n’obéit pas aux ordres que le gouvernement lui donne et échoue de son plein gré une mission qui lui est confiée qui était de faire un coup d’Etat contre Bachar El-Assad. La Vengeance du Kremlin qui est sorti en dernier représente la possibilité des renseignements de Gérard de Villiers et du caractère de ses analyses. Il est question dans cet épisode, de suicide d’un russe que s’appelle Boris Berezovski, qui trouve à Londres. Les analyses de Malko aboutissent à un assassinat, s’opposant à la version originale. Quelques mois après l’édition de cette aventure, le tribunal anglais a diagnostiqué que la possibilité d’un meurtre n’est pas à exclure. L’extension de chaque ouvrage est très fréquemment ornée de scènes violentes saccadées de scènes sexuelles ou d’agonie, avec plusieurs tribulations. La plupart du temps, la terminaison de chaque ouvrage finit par des scènes plutôt amères et sans aucunes abstractions.

Les romans SAS ne sont bien évidemment pas faits pour les mineurs.

N’est pas Malko Linge qui veut. Néanmoins, devenir un espion des temps modernes c’est possible. A qui l’idée d’enquêter sur quelqu’un n’a jamais traversé l’esprit ? Ou peut-être vous êtes-vous déjà demandé si vous n’êtes pas victime d’espionnage quelconque ? Si je vous pose ces questions c’est parce qu’aujourd’hui tout peut arriver, tout le monde peut être surveillé. Il suffirait que l’on vous hack votre ordinateur ou que l’on vous installe un logiciel espion sur votre téléphone, comme ceux-là par exemple, pour que votre vie privée soit dévoilée au grand jour, et que des informations que vous tenez à garder privée soient rendues publiques.

SAS romans d’espionnage : présentation