Je suis parti un an au tibet pour remettre mon esprit à zero

La crise de la quarantaine, puis de la cinquantaine, un divorce et un décès, bref ma vie

changer-de-vie-partir-tibet

Qui n’a jamais pensé un jour faire le bilan de son existence ? Se retrouver seul face à soi-même, faire une pause et se demander si on a fait les bons choix ou pris les bonnes décisions. Alors oui mais où ? En réfléchissant à tout cela, le Tibet m’est apparu presque comme une évidence.

Le Tibet comme lieu pour se ressourcer

Ce petit état semble éclore des montagnes qui l’entourent. Aussi appelé Toit du Monde, ce pays est perdu, isolé et en dehors du temps et de la réalité et actualité. Il semble idéal pour vous faire perdre tous vos repères. Son peuple chaleureux est soucieux des valeurs traditionnelles de non-violence et de respect de la vie sous toutes ses formes. Les gens sont souriants et même apaisants pour un étranger tel que moi.

Il y a mille et une façons de découvrir ce pays et de se ressourcer. Marcher dans les montagnes plus majestueuses les unes que les autres pendant des heures, voire des jours si l’on veut faire un vrai trek. Visiter des monuments, des monastères où l’on ressent la sagesse antique. Cette ferveur religieuse et toute cette culture bouddhiste qui permettent justement de se sentir différent, libre, presque un autre, comme lavé, purifié.

C’est un petit état mais un pays tellement immense, grandiose qu’il faudrait y rester assez longtemps pour y découvrir tous ses trésors cachés, pour profiter complètement de ses paysages époustouflants, de la lumière sur ses montagnes immaculées, de l’eau bleue incroyable de ses lacs d’altitude, de ses routes himalayennes, de ses plaines où l’on peut voir des yacks par centaine. Tout est si facile, si tranquille et si reposant ici.

Tous ces villages traditionnels que l’on découvre au fur et à mesure que l’on avance dans le pays, avec toutes ces couleurs qui ne peuvent que nous faire voir le bon côté de la vie où le temps semble s’être arrêté il y a bien longtemps. Le Tibet est un endroit qui ne peut que nous toucher au plus profond de nous-même de par sa spiritualité. Cette spiritualité qui nous parle, qui parle à l’enfant qui est encore en nous et qui peut être peut nous donner une nouvelle ligne de vie. Mais aussi de l’espoir car nous sommes toujours émerveillés.

Une expérience qui nous change

Ce voyage est une expérience sans pareille d’où l’on revient forcément changé, différent avec un autre regard sur la vie. Cette vie que l’on trouvait peut-être fade, difficile avant de partir mais qui finalement reste la nôtre et qui ne peut être changée. Simplement, on peut se dire qu’au lieu de se poser sans cesse des questions qui n’ont pas forcément lieu d’être, il faut juste se poser les bonnes questions. S’isoler dans un endroit zen et confortable et se dire que notre vie n’est pas si compliquée, ni si triste qu’elle n’y parait. Merci mon beau voyage au Tibet.

changer-vie-tibet

Je suis parti un an au tibet pour remettre mon esprit à zero